Mercredi 20 juillet

JOURNÉE DU FUTUR

Entrée libre (sauf spectacles de 20h) // Réservation 04 90 82 20 47


11h - 44-89-21 <> Cie La Vie Moderne

suivi de Ici et nulle part <> Cie La Vie Moderne


14h - Crache ! (Physiologie d’une langue encombrée) <> Cie Rhizome


16h - Chevaleresses <> Cie Francine et Joséphine


18h - Femme non rééducable <> Matrioschka Production

...................................................................................................................................

ESCALE AU LIBAN

Soirée en soutien aux bibliothèques de Beyrouth. L'intégralité des recettes sera reversée à l'association Djelyah Internationale.

Tarif unique 15€

20h - Résister ! <> Par Najoua Darwiche

suivi de Récits de vie en temps de guerre <> Par Jihad Darwiche

11h

44-89-21 / Ici et nulle part

La Compagnie La Vie Moderne propose une lecture de ses deux projets en cours d'écriture.

Dans 44-89-21, cinq personnages traversent trois époques de basculement en conservant les mêmes traits.

Dans Ici et Nulle Part, deux personnes s'aiment et tentent malgré l'absence à soi-même d'incarner le modèle aimant : un couple.

14h

Crache ! (Physiologie d’une langue encombrée)

Crache est l’histoire d’une traversée.

Une femme à la quarantaine passée entreprend un voyage retour à l’île de la Réunion où elle est née. Quelque chose lui manque. Quelque chose lui fait défaut. Une part de son identité. La langue créole. Sa langue aliénée. Une langue qu’elle est incapable de parler alors même qu’il s’agit de l’une de ses langues maternelles.

16h

Chevaleresses

Il y a le grand-frère. Et la petite sœur. C’est une histoire de famille. A la fois particulière. A la fois terriblement banale. C’est l’histoire d’un inceste. Une histoire de lignée et de tout ce qui recommence. Une histoire de société aussi et de tout ce qui recommence. La bouche s’ouvre, le silence éclate, la parole s’impose nécessaire. Et elle jaillit pour raconter : Le combat d’une Chevaleresse, Les rouages d'une mécanique traumatique, L’urgence de sortir du tabou, Raconter tout ce qui nous dépasse. Et surtout tout ce qu’on peut dépasser. C’est l’histoire de ce dont on est capable. Se relever. Être libre.

18h

Femmes non rééducable

Cette pièce parle de la journaliste Anna Politkovskaïa qui meurt sous les balles le 7 octobre 2006. Cette journaliste d’investigation, militante des droits de l’homme, dérange, parle trop et dénonce les atrocités de la guerre en Tchétchénie. 

C’est un texte fort, engagé et d’une lucidité implacable.


20H - ESCALE AU LIBAN

Soirée en soutien aux bibliothèques de Beyrouth

L'intégralité des recettes sera reversée à l'association Djéliya International

Résister !

Dans une dictature, il y a ceux qui collaborent, ceux qui ferment les yeux et ceux qui résistent. On aimerait tous faire partie des résistants mais comment trouver la force nécessaire de changer le monde lorsque l'on vit en plein cœur du chaos ?

Shéhérazade résiste à sa manière, avec ses armes, parole après parole, elle tente de changer le monde. Ce grand chef-d'œuvre de la littérature arabe nous rappelle qu'avec patience et ruse chacun de nous peut agir pour bâtir un monde meilleur.

Durée 20 minutes

Récits de vie en temps de guerre

Avec tendresse, Jihad Darwiche raconte le quotidien des petites gens, leur attachement à la vie, leurs amours, leurs gestes héroïques et dérisoires pour rester debout et garder vivante la flamme de l’espoir au milieu des pires bombardements. Ces récits, recueillis au Liban, dessinent une fresque qui est une ode à la vie surtout en temps de guerre.

Tout public dès 13 ans

Durée 1h10